Le passageur, Tome 2 : Le Journal et le Serpent.

Auteur : Andoryss
Editeur : Editions Lynks
Parution : Juin 2019
Pages : 308


RESUME :

  

  

  

  

  

  

 

C'est bientôt Noël.
Les enfants Soler ont emménagé à Paris. Matéo panse ses plaies. Luisa s'efforce de s'adapter à son collège pour surdoués. Et Diego protège les siens.
C'est bientôt Noël.
Le jour où Matéo s'inscrit dans son nouveau lycée, il croise une étrange fille rousse. Une fille qui menace son âme de Passageur. Une fille qui lui ressemble.
C'est bientôt Noël.
Mais dans le passé, où l'attire l'âme affamée, c'est l'été. C'est l'été dans Paris, occupé par les Allemands. C'est l'été, au sein de l'hôpital Sainte-Anne, où patiente, celle qui l'a convoqué. Une prophétesse aux pouvoirs terrifiants qui le veut pour messager. Pour Matéo, le temps est compté. Car il est le Passageur, et s'il n'accomplit pas sa mission, ce n'est pas seulement sa vie qu'il risque, mais celle d'une fille rousse de l'autre côté du voile, mais celles des milliers de personnes qui se battent au nom de l'humanité...        

CHRONIQUE :


(16 Septembre 2019)
 
La lecture du premier tome m’avait tellement captivée que j’ai presque enchaîné avec la suite. J’avais envie de retrouver Mateo, ses fantômes et ses voyages dans le passé.

Ici, l’autrice a décidé de nous faire voyager au cœur de la seconde guerre mondiale, avec comme tableau de fond principal l’hôpital Sainte Anne. Un hôpital psychiatrique sous occupation nazie est là aussi une belle trouvaille pour nous faire voyager.

Une fois encore, Mateo se retrouve à devoir gérer un fantôme, mais il a de plus en plus l’impression de ne rien gérer du tout. Il semblerait que le fantôme en question soit un peu particulier et manipule notre Passageur plus qu’autre chose. Pour ne rien gâcher, sa petite sœur aura elle aussi besoin d’aide, et du coup, Mateo n’est pas près de pouvoir se reposer.

J’ai retrouvé cette même plume prenante, et une histoire de fantômes que j’ai adorée. Notre passageur va devoir remplir plusieurs missions pour cette âme avant que celle-ci n’accepte de passer. Brinquebalé du présent au passé et vice versa, une véritable course contre la montre se met en route, surtout quand il faut en plus ne pas se faire piéger par les nazis. Et si ses actions allaient changer le cours de la guerre ?

J’ai une fois encore adoré l’association d’un contexte historique documenté sur une base « histoire de fantômes ». J’ai en revanche ici été un peu moins happée par l’univers, ressentant je pense, un peu moins le sentiment d’urgence qui se dégageait du premier tome. Et puis, Mateo passe aussi plus de temps dans le présent, en faisant beaucoup d’allers et retours, je pense que j’ai donc été moins happée par la toile de fond historique.

Il n’en reste pas moins que ce second tome fut une excellente lecture, avec une plume toujours aussi visuelle et un personnage égal à lui-même, c’est à dire attachant à souhait. On rencontre aussi un nouveau personnage, qui je pense, continuera à être présent dans la suite. Je l’ai trouvé enrichissant, apportant de nouvelles capacités et donc de nouvelles directions au roman. Bien évidemment, elle (puisqu’il s’agit d’une jeune femme) apporte aussi son lot d’ennuis, puisque les capacités des gens spéciaux comme eux attirent une étrange organisation, existant depuis des dizaines d’années, et bien décidée à posséder le pouvoir que peuvent apporter les fantômes. Du coup, j’attends la suite avec grande impatience.