Six of Crows, Tome 1.

Auteur : Leigh Bardugo
Editeur : Editions Milan
Parution : Mai 2016
Pages : 560


RESUME :

Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. 
Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. 
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant...          


CHRONIQUE :

(28 Juillet 2017)

"Nos espoirs reposent sur vous, monsieur Brekker. SI vous échouez, le monde entier en souffrira.
- Oh, pire que ça, [XX]. Si j'échoue, je serai pas payé."

Attention coup de coeur ! Voilà. C'est dit, c'est fait. Le principal en quatre mots.

Honnêtement, ce livre a beau être un joli pavé, il se lit tellement bien ! Un véritable page-turner, captivant au possible.

Ici tout est original, aussi bien dans le scénario que dans les personnages.

Concernant le scénario. Nous sommes ici dans un monde de Fantasy, Ketterdam, ville de malfrats où règne la loi du plus fort et du plus intimidant. Comme vous le dit la quatrième de couverture, nous allons suivre Kaz et cinq de ses compagnons dans un coup fumant.
Oui, sauf qu'au lieu d'avoir un scénario du genre "preparation du coup / mise en action", nous avons toute une série d'actions et de coups montés, qui ont un but final, certes, mais qui évoluent en fonction des conséquences imprévues. Car des conséquences, les actes des 6 malfrats en auront. Et j'ai adoré ce côté totalement imprévisible. Nous ne savons jamais où nous allons, ce qui nous empêche de prévoir la suite des événements.

"- Vous êtes un maître chanteur...
- Je négocie des renseignements.
- Un escroc...
- Je créé des opportunités.
- Un proxénète et un meurtrier...
- Je ne possède aucune prostituée et je tue pour une cause.
- Et quelle cause ?
- La même que vous, mercurien, le gain."

Et cerise sur le gâteau, Leigh Bardugo nous plonge régulièrement dans les souvenirs de ses "héros", nous dévoilant petit à petit leur passé, leur blessures, leurs espoirs, toutes ces épreuves qui les ont forgés tels qu'on les découvre dans ce livre.

Et puis, il faut le dire, l'univers créé par l'auteur, sombre certes, est totalement captivant. Tout comme la manière de narrer l'histoire : nous suivons nos six compères tour  à tour, ayant donc droit à des points de vue différents, pour une vision d'ensemble complète et aucun personnage sur le banc de touche. Pourtant, tout est écrit à la troisième personne, mais l'auteur sait nous faire découvrir les émotions de ses protagonistes comme personne. Un vrai régal.

Autre point qui contribue à nous immerger totalement dans l'histoire, les cartes du début de roman. La ville est parfaitement établie, avec ses noms de rues, de bars etc... Ainsi nous pouvons suivre l'évolution des 6 corbeaux avec précision et notre imagination carbure à plein régime grâce à la superbe plume de Leigh Bardugo.

Et puis, évidemment, il y a les corbeaux. Moi qui aime les anti-héros, j'ai été servie ! Nous avons tout d'abord Kaz Brekker, lieutenant du gang des Dregs, même si c'est en fait réellement lui qui tire les ficelles. Sa motivation ? La vengeance. Et rien ne se mettra en travers de ses plans et lui. Et pour les mener à bien, il réunira autour de lui cinq compagnons d'infortune. Tout d'abord Jesper, un tireur d'élite attachant au possible mais accro au jeu, Wylan, un fugueur des beaux quartiers, qui met son intelligence au service des explosifs, Matthias, soldat en fuite, venant d'un pays chassant les Grishas, Nina, Grisha aux grands pouvoirs, que j'ai adorée pour son tempérament pétillant, et enfin Inej, dit le Spectre, ancienne esclave avide de liberté.

"- Quel est le moyen le plus facile de voler son portefeuille à un homme ?
- Un couteau sous la gorge ? répondit Inej.
- Un pistolet dans le dos ? proposa Jesper.
- Du poison dans son verre ? suggéra Nina.
- Vous êtes monstrueux, s’indigna Matthias."
 

Ce groupe de personnages se complète à merveilles, et chacun d'entre eux cache ses blessures derrière différents stratagèmes : la froideur pour Kaz, l'insouciance pour Jesper, l'extravagance pour Nina... l'auteur a fait un travail totalement époustouflant pour nous offrir un panel de personnages qui sort de l'ordinaire et qui ne peut que nous passionner et nous émouvoir. D'autant qu'un humour fin mâtine le récit d'une touche de légéreté bienvenue, notamment pour nous offrir des dialogues succulents.

J'ai gardé une petite préférence pour Kaz, qui est le plus torturé et le plus mystérieux de tous (ah, moi et les protagonistes torturés...). D'une intelligence rare, aucun de ses actes, même le plus infime détail, n'est laissé au hasard. Il avait dans sa façon de monter ses plans, se déguiser, entrer par effraction, theâtraliser ses coups, un petit côté qui me faisait indubitablement penser à Arsène Lupin. Un Arsène Lupin torturé et propulsé dans un monde de fantasy assez sombre. A la fois attirant et inaccessible, ce personnage est un chef-d'oeuvre à lui seul.

"- Je suis un homme d'affaires, lui avait il dit. Ni plus, ni moins.
- Tu es un voleur Kaz.
- N'est-ce pas là ce que je viens de dire ?"

Mais, comme je le disais, les autres ne sont pas en reste, et nous nous retrouvons avec six personnages totalement attachants. 

A noter que cette ambiance sombre est susceptible d'en dérouter certains. En effet, cet univers n'est pas tendre envers le genre humain. Trafic d'êtres humains, esclavage, prostitution, torture et meurtres font parties intégrantes de la vie quotidienne. Cela ne rendait les liens entre nos six compères que plus prégnants. Ensemble dans l'adversité si l'on peut dire...

Bref, ce premier tome a su me surprendre de la première à la dernière page, finissant d'ailleurs sur un retournement de situation pour le moins inattendu, et qui servira de base à la suite. 

Je fus tellement passionnée par ma lecture et impatiente de découvrir la suite que j'ai enchaîné le deuxième et dernier tome dans la foulée. Un must have !




trailer :


http://www.pageturners-romans.com/video/six-of-crows/

Lire un extrait :

http://www.editionsmilan.com/wp-content/uploads/2016/05/extrait_six-of-crows-1.pdf